Votre selection de demande en ligne
Recherche
Acces rapide
Accès rapide :

Histoire de la carte postale

La carte postale         

Les tirages faits en amalgame < Accueil > La carte postale TOUJOURS APPRÉCIÉE

La carte postale est un moyen de correspondance écrite qui se présente sous la forme d'un morceau de papier cartonné rectangulaire, de dimensions variables (le format le plus courant est le format A6, soit environ 10 x 15 cm), envoyé sans enveloppe, l'adresse et l'affranchissement y étant porté directement dessus, aux côtés du message.

   Une carte postale anglaise de 1910.
Une carte postale anglaise de 1910.

Sommaire

   Les Folies-Bergères.
Les Folies-Bergères.

1. Fonctions de la carte postale : 

L'usage principal de la carte postale est l'envoi d'un message court, sans enveloppe. Souvent, les administrations postales ont un tarif carte postale, moins cher que celui de la lettre habituelle, ce qui explique à l'origine sa raison d'être, et son succès à une certaine époque.

Dans les années 1900 à 1920, âge d'or de la carte postale, l'usage en était pratiquement quotidien, de sorte qu'avant la diffusion générale du téléphone, on l'utilisait d'un quartier à l'autre de la même ville, par exemple, pour se donner rendez-vous le lendemain.

Selon les modèles et les époques, un des côtés peut porter une illustration dessinée ou photographique, à vocation touristique, artistique ou humoristique.

Une des fonctions les plus anciennes de la carte postale est aussi d'être un objet de collection

 

2. Histoire de la carte postale :

Si l'Angleterre fut le berceau du timbre-poste (en 1837), l'Autriche fut celui de la carte postale. Le docteur Stéphan, en 1865, propose pour la première fois un mémoire sur la carte postale à la conférence postale de Karlsruhe. L'idée n'est pas reprise tout de suite et il faut attendre le 1er octobre 1869, à Vienne, pour que le professeur Emmanuel Hermann convainque l'administration postale autrichienne de l'intérêt de ce support.

^ Haut de la page

 
2.1 Apparition de la carte postale en France en 1870 :

En France, la carte postale fait sa première apparition en 1870 dans un Strasbourg assiégé par l'armée prussienne, puis durant le siège de Paris où la section des Postes de la capitale crée les cartes-poste, pour « envoi ouvert » par ballon monté, avec l'adresse du destinataire d'un coté et la correspondance de l'autre.

Le 20 décebre 1872, la loi de finance, sur proposition du député Louis Wolowski, introduit en France de façon officielle la carte postale. L'utilisation de la carte postale officielle n'intervint en France que le 15 janvier 1873.

   

Carte-poste de Paris par ballon monté, 1870-1871
Carte-poste de Paris par ballon monté, 1870-1871

 

Deux types de cartes postales furent d'abord mis en vente dans les bureaux de poste. L'une, de couleur jaune, affranchie à 10 centimes, était destinée à circuler à découvert en France et en Algérie, dans l'intérieur d'une même ville ou dans la circonscription d'un même bureau. L'autre, affranchie à 15 centimes, pouvait circuler de bureau à bureau. La seule illustration (si l'on peut dire) de cette carte postale officielle est une frise de 4 mm d'épaisseur encadrant la partie réservée à l'adresse du destinataire et portant le timbre d'affranchissement et les indications administratives. Le public fit à cette première carte un accueil favorable. Sept millions d'exemplaires s'écoulèrent en une semaine.

Jusqu'en 1875, la carte postale est restée un monopole de l'administration des postes, ce qui ne signifie pas que des commerçants et des industriels n'en aient pas fait usage, à titre publicitaire, avant cette date.

^ Haut de la page

   

2.2 Premières illustrations : 

Dès 1873, les magasins de À la Belle Jardinière firent reproduire au recto des cartes officielles de petites illustrations représentant leurs immeubles de la rue du Pont-Neuf, à Paris.

Une carte postale de 1903, verso.
Une carte postale de 1903, verso.
  

La carte postale prend alors un essor considérable surtout avec l'Exposition universelle de Paris en 1900. Elle va connaître un âge d'or jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. A cette époque, les journaux ne comportent pas de photographies. La carte postale peut être utilisée comme un nouveau média : une espèce de télévision avant la lettre. A côté des grands éditeurs nationaux, de petits photographes locaux vont fixer pour la postérité les événements marquants, les scènes typiques de la vie quotidienne, de la vie politique etc. Des hôtels, cafés, restaurants, des commerces en tous genres, utilisent la carte postale comme moyen publicitaire : le propriétaire pose avec ses employés et sa famille devant la vitrine. Tous ces petits moments de l'histoire locale sont aujourd'hui précieux et très recherchés.

Jusqu'au début de l’année 1904, il était interdit d'écrire au recto de la carte postale. Trois ou quatre lignes horizontales sur toute la largeur de la carte permettaient d'inscrire la seule adresse du destinataire. La photographie (au verso) ne recouvrait pas la totalité de l’espace pour permettre la correspondance du côté de l’image. On parle alors de « carte nuage » ou « carte nuageuse ».

^ Haut de la page

   

2.3 Le tournant de 1904: division du recto en deux parties :

À partir de 1904, décision est prise d'autoriser à écrire sur le recto de la carte postale, qui à cet effet est divisé en deux parties, l'une à gauche réservé à la correspondance, et l'autre, à droite, à l'adresse. Dès lors la photographie peut librement occuper tout le verso.

Si à l'origine, la carte postale est un document presque exclusivement postal imprimé par l’administration, à cette époque, des photographes, profitant des nouvelles avancées techniques, vendent leur production à une clientèle aisée sur les principaux lieux touristiques.

La carte postale va aider la photographie à se diffuser à travers le monde et dans toutes les couches sociales. Le public pourra tellement s'approprier l'image qu'on en viendra même à faire développer des photos au format carte postale: c'est ce qu'on appelle les cartes-photos.

2.4 L'âge d'or de la carte postale :

L'âge d'or de la carte postale va de 1900 à 1920 environ. Elles circulent par millions dans le monde entier. Les éditeurs de cartes postales foisonnent, et le moindre buraliste du plus petit village tient à voir son nom imprimé sur les cartes qu'il ne fait en fait que diffuser pour le compte d'un grossiste de la région.

^ Haut de la page

2.5 Le déclin :

On constate déjà, à partir des années 1920, que les productions sont de moindre qualité. Par souci de rentabilité, les éditeurs font le choix de procédés et de matériaux médiocres; et d'autre part ils diffusent surtout des vues générales sans caractère, au détriment de scènes plus typées, mais aussi plus rapidement obsolètes.

Mais surtout, après 1918, l'inépuisable créativité de certains éditeurs et illustrateurs ne parvient pas à enrayer une tendance de fond liée à l'évolution des modes de vie. La carte postale connaît un déclin quantitatif continuel et finit par disparaître de la vie quotidienne, au profit de nouveaux modes de communications (tels que surtout le téléphone, puis le courriel) et de nouvelles pratiques de l'image (d'abord avec le développement de la photographie amateur, puis celui des appareils numériques et des pièces jointes).

Carte postale de la série des Châteaux de la Loire par Philippe Legendre-Kvater, vers 2000. 
Carte postale de la série des Châteaux de la Loire par Philippe Legendre-Kvater, vers 2000.

 

 

Selon une enquête réalisée pour le site internet itv.com auprès de 2 000 Britanniques, la carte postale serait désormais en perte de vitesse, supplantée notamment par les courriels. Cette enquête montre ainsi que le nombre de cartes postales envoyées ces dix dernières années aurait chuté de 75 %, et plus des trois quarts des jeunes trouveraient ce moyen de communication démodé. Le coup de grâce est pratiquement donné par l'apparition de la carte postale virtuelle. Il n'en reste pas moins vrai qu'elle reste le seule moyen simple d'envoyer une vue photographique de son lieu de vacances.

On distingue deux périodes au cours de cette longue évolution: celle des cartes dites semi-modernes (de 1918 à 1975), puis celle des cartes dites modernes (de 1975 à nos jours). Mais cette distinction, traditionnelle chez les cartophiles paraît bien artificielle. Elle reflète surtout le point de vue subjectif des théoriciens de la cartophilie dont l'âge d'or a précisément commencé au milieu des années 1970.

^ Haut de la page

 Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_postale

PROPOSER UN PRODUIT :
Vous êtes industriel ou fabricant, n'hésitez pas à nous contacter pour proposer vos produits sur notre site web et aux clients de Auditcomin.com
Contactez-nous

You are industrial or manufacturer, to contact us to offer your products on our Web site and with the customers of Auditcomin.com :  Contact us

我们可以帮你们推荐贵公司产品 : 您如果是供应商或工厂,不要错过,我们这个网站上有机会向我们客户销售您的产品,尽快联系我们吧!




News Letter

Restez informé de nos nouveautés et promotions en vous abonnant à notre lettre d'informations.





Auditcomin.com © tous droits réservés