Votre selection de demande en ligne
Recherche
Acces rapide
Accès rapide :

La carte postale TOUJOURS APPRÉCIÉE


La carte postale TOUJOURS APPRECIEE

Histoire de la carte postale < Accueil > Le marché des cartes





le 10/09/2008 à 15h00

Touristique ou fantaisiste, la carte postale reste un moyen de communication convivial. Le grand public continue de lui réserver bon accueil. Mais, pour les imprimeurs français, le marché s'effondre.

Il s'est vendu en France 300 millions de cartes postales en 2005, selon la dernière enquête publiée par l'UPCP (Union professionnelle de la carte postale). Un chiffre qui n'avait pas bougé par rapport à l'enquête précédente. La consommation de produits de carterie avait totalisé en 2005 un montant de 410 millions d'euros de chiffre d'affaires, équivalent à celui de 2003. L'enquête concluait : « La carterie bénéficie une fois de plus d'une orientation des ventes plus favorables que l'évolution du marché de la papeterie, qui baissait dans le même temps de 4,5 %. »

La prochaine enquête paraîtra à la mi-juillet 2008. Le tout nouveau président de l'UPCP, Olivier Draeger, également président des éditions Yvon (15 000 références de cartes touristiques), nous en donne la primeur en annonçant que « les perspectives de la carte postale sont stables ou en léger développement sur le secteur de la vue touristique, un secteur où les ventes sont liées à la fréquentation touristique, bien évidemment, mais aussi à un euro fort et aux conditions météorologiques de la saison » .

Selon l'éminent cartophile Albert Thinlon, la carte postale est « cet imprimé sur support semi-rigide destiné à usage postal, pour une correspondance brève, à découvert » , alors que la carte fantaisie, simple ou double, est envoyée sous enveloppe. Ce sont les ménages qui constituent les principaux clients de ce segment de la carterie, la clientèle des entreprises n'intervenant que ponctuellement et seulement sur le marché des cartes de voeux de fin d'année.

Malgré la puissante présence du téléphone et d'Internet, la carte postale garde les faveurs du public. Rien ne la remplace, ni une lettre, ni un fax, ni un e-mail, ni un SMS. Elle est autre chose, chargée d'une intention, d'une note d'humour ou de tendresse, choisie avec attention, rapide à écrire, facile à envoyer. On la trouve partout dans le monde, diffusée dans d'innombrables points de vente. Elle est carte de vue, reflet de voyage, de spécialités locales, de vacances. Elle est aussi fantaisiste, photographique ou illustrée, humoristique ou non, représentant des personnages de bandes dessinées ou, tendance qui se développe, réalisée avec les photos de famille. Dans tous les cas, le public lui garde de la vénération et apprécie son originalité et sa beauté. Après les lourdes turbulences de ces dernières années, l'optimisme est de rigueur,


Difficile pour les imprimeurs :

Malgré plus d'un siècle de bons et loyaux services, la carte postale fabriquée en France subit une crise grave.

Il existe deux raisons à ce désarroi. D'une part, depuis une quinzaine d'années, la consommation de cartes est à la baisse. Les jeunes écrivent moins et les appareils photos numériques permettent à chacun de faire sa propre moisson de souvenirs. D'autre part, les éditeurs sont de plus en plus enclins à passer leurs commandes de fabrication à l'étranger où ils obtiennent des prix plus avantageux qu'en France. L'Espagne, l'Andorre, l'Italie et la Pologne prennent d'imposantes parts de marché. La Chine, trop lointaine, n'intervient pas sur le segment des cartes postales de vue, un marché qui se renouvelle très vite et qui exige des délais de fabrication rapides. Par contre, elle remporte les marchés considérables de la carte fantaisie, intemporelle, qui nécessitent une main-d'oeuvre manuelle peu coûteuse.

En conséquence, les imprimeurs français spécialisés depuis plusieurs décennies dans la carte postale de vue voient leur activité diminuer.

De nouvelles pistes sont-elles à découvrir ? Les gros imprimeurs de cartes postales produisent par dizaines de millions d'exemplaires. Leur outil de production ne leur permet pas de passer à la petite série, qui sauve les imprimeurs de moindre importance travaillant sur des marchés locaux et régionaux et donc sur de petites quantités. Ils tirent leur épingle du jeu en misant sur la beauté des vues, ainsi que sur la qualité des supports, de l'impression et de la finition. Le prix de vente de la carte s'en ressent, mais l'acheteur l'accepte compte tenu de la qualité.

Les imprimeurs traditionnels de la carte postale sont des spécialistes de ce métier aux nombreuses manipulations :

Aujourd'hui, 60 % des cartes postales de vue françaises sont imprimées dans les pays européens limitrophes, en Europe de l'Est et un tout petit peu en Chine. Il y a encore quelques années, 90 % des cartes touristiques françaises étaient fabriquées dans l'Hexagone. Par ailleurs, certains éditeurs étaient aussi fabricants de leurs cartes postales. Ce métier a disparu, et éditeurs, comme distributeurs, font appel à des prestataires, français parfois, européens pour la plupart. Autre constatation, il y a encore quinze ans, l'impression de cartes postales était un travail de spécialiste. Aujourd'hui, il y a trop d'offres d'imprimeurs qui se placent sur les petits marchés et trop d'éditeurs, alors que la demande est à la baisse. Le résultat est que les imprimeurs de cartes postales ont perdu ces dernières années entre 20 et 50 % de leur chiffre d'affaires, tandis que certains ont mis la clé sous la porte. « On se bat , note Jean-Paul Lançon, gérant de l'imprimerie TTG à Menton. On a tout essayé, comme la valeur ajoutée, mais ce n'est pas la valeur ajoutée qu'il faut. La carterie est devenue impossible en France, car trop chère. On a toujours besoin d'objectifs. Aujourd'hui, les fenêtres sont entre-bâillées, pas grandes ouvertes » .


source : http://www.caractere.net/article/390131_a.html
Mireille Pinsseau, Caractère, le 10/09/2008 à 15h00
PROPOSER UN PRODUIT :
Vous êtes industriel ou fabricant, n'hésitez pas à nous contacter pour proposer vos produits sur notre site web et aux clients de Auditcomin.com
Contactez-nous

You are industrial or manufacturer, to contact us to offer your products on our Web site and with the customers of Auditcomin.com :  Contact us

我们可以帮你们推荐贵公司产品 : 您如果是供应商或工厂,不要错过,我们这个网站上有机会向我们客户销售您的产品,尽快联系我们吧!




News Letter

Restez informé de nos nouveautés et promotions en vous abonnant à notre lettre d'informations.





Auditcomin.com © tous droits réservés